Outils et atelier

Scie à arbre inclinable


Pour de nombreux menuisiers, l'outil d'atelier le plus important est la scie à table. Bien qu'elle soit le plus souvent désignée par ce nom (et parfois comme une scie d'établi ou une scie d'entrepreneur), le nom le plus précis est la scie à arbre inclinable. C'est un outil grand mais d'une simplicité trompeuse, vraiment juste une scie à main électrique à l'envers, montée sur le dessous d'une table en acier. Sa lame de scie circulaire regarde à travers une fente dans la table. L'agencement permet un outil qui coupe rapidement et avec précision et, avec des changements de lame faciles, est assez polyvalent.

La scie tire son nom de l'arbre sur lequel tourne la lame (l'arbre). Cet essieu peut être incliné par rapport au dessus de table horizontal (pour la coupe à angles) et relevé ou abaissé pour ajuster la profondeur de coupe de la lame.

(Pour les passionnés de mots qui aiment les termes techniques, la scie à arbre inclinable se distingue des scies à moteur, comme la scie circulaire à main et certaines scies à table de table dans lesquelles l'arbre et l'armature du moteur ne font qu'un et La scie à arbre inclinable, avec son entraînement par poulie et courroie, permet généralement d'utiliser plus de la lame de scie. Et, en général, elle est beaucoup plus silencieuse que la scie à moteur à entraînement direct.)

La scie fera des coupes transversales (à travers le grain). Grâce à un dispositif de poussée appelé jauge à onglets, il peut couper le stock à des angles perpendiculaires au plateau de table; avec l'arbre incliné, la scie circulaire à table peut également couper les angles composés. À l'aide d'une barrière de refente, le bois peut être déchiré (c'est-à-dire coupé avec le grain) et rabattu. Il refendra aussi (souvent une opération de déchirure en deux étapes dans laquelle un stock épais est scié à une dimension plus mince en l'envoyant à travers la scie une fois sur un bord, puis en le retournant et en déchirant l'autre bord. Les scies à table seront également prenez le dado et les têtes de moulage pour faire des feuillures, des rainures et des moulures en forme.

La plupart des scies à table sont autoportantes, bien que les modèles de paillasse soient économiques, à la fois en termes d'investissement initial et d'espace requis pour l'utilisation. Sinon, les deux variables clés qui distinguent une scie à table d'une autre sont la taille de la lame et la taille de la table.

Taille de la lame. Dix pouces de diamètre est probablement la taille de scie à table la plus courante, bien que des diamètres plus petits et plus grands soient également disponibles. Une lame de dix pouces coupera le stock jusqu'à environ trois pouces et quart de profondeur, tandis qu'une lame de douze pouces sciera le stock de plus de quatre pouces d'épaisseur.

Taille de la table. Pour les coupes et les déchirures diverses, la taille du plateau est moins importante que la présence d'accessoires supplémentaires (ailes ou tables à rouleaux) pour soutenir le stock à l'approche et au-delà de la lame. Cependant, si la découpe de feuilles de contreplaqué ou d'autres grands panneaux est dans votre avenir, assurez-vous que le guide de refente peut être réglé à des largeurs allant jusqu'à deux pieds. La surface devant et au-delà de la lame aidera à stabiliser les pièces, à la fois pour la sécurité et la précision. Moins de dix pouces de support devant la lame est insuffisant pour autre chose qu'un simple travail de coupure.